"The Lawyer", série suédoise sur Be tv

Les séries scandinaves ont le pouvoir de nous emporter d’emblée dans leur univers plus noir que noir, avec leurs personnages saisis au scalpel, dans des décors baignés d’une lumière froide et belle. Tout cela se retrouve dans la nouvelle série suédoise diffusée sur Be tv en février : "The Lawyer". À découvrir dès le 6 février Sur Be Séries.

Abonnez-vous ici à Be tv !

"The Lawyer", série suédoise sur Be tv © Be tv / SF Studios


Dans la série "The Lawyer", Frank Nordling, un jeune avocat brillant cherche la vérité sur la mort de ses parents assassinés. Avec l’aide de sa sœur Sara, il poursuit le coupable avec une seule idée en tête : venger sa famille. Une série polar efficace, retournements et suspens au programme.

Vengeance familiale

Vengeance familiale © Be tv / SF Studios


Frank Nordling, un avocat talentueux, tente de réfréner les emballements de sa sœur, Sara. Cette jeune femme, inspecteur de police, est traumatisée par le meurtre de leurs parents. Quand ils étaient enfants, Sara et Frank ont vu leurs parents mourir sous leurs yeux dans une explosion criminelle. Sara, qui mène l'enquête sans relâche depuis des années, vient de retrouver la piste d'un ancien collègue de leur père. Il connaît la vérité.

Frère et sœur

Frère et sœur © Be tv / SF Studios


Frank a été adopté par les parents de Sara. Avec sa sœur ainée, ils ont vécu quelques années heureuses, jusqu’au drame. A la sortie d’un restaurant, les enfants trainent un peu avant de rejoindre leurs parents en voiture. Quand le père allume le contact, l’automobile explose. Après ce terrible événement, les orphelins Sara et Frank sont dispersés dans des familles d’accueil différentes. Devenus adultes, chacun fait sa vie, l’une dans la police, l’autre au barreau. Frère et sœur ont toujours gardé le contact, mais Frank s’est peu à peu distancé de sa sœur. Il ne supporte plus l’obsession qui la tourmente : Sara veut connaître la vérité sur le meurtre de sa famille. Sauf qu’un jour, elle aborde un flic qui connait le coupable.

Tourmentée

Tourmentée © Isopix

Malin Buska incarnait la reine Kristina de Suède dans "The Girl King" (2015) de Mika Kaurismäki. C’est elle qui tient le rôle de la fragile Sara dans "The Lawyer". Divorcée et mère d’un petit garçon, Sara est une femme solitaire, torturée par ses souvenirs d’enfant. A travers son métier d’inspectrice à la police judiciaire, elle est habituée à fouiner partout et à étudier chaque détail des dossiers criminels. Déterminée à connaitre l’assassin de ses parents, elle pense enfin avoir trouvé une piste, en approchant un policier proche de la retraite. Le flic ripoux lui parle d’un mafieux, Thomas Waldman. Établi au Danemark, l’individu est aussi le client le plus important du cabinet Wisén, qui fait des avances à son frère Frank.

Brillant avocat

Brillant avocat © Be tv / SF Studios


C’est l’acteur suédois Alexander Karim ("Dying of the Light", "Zero Dark Thirty" et "Tyrant") qui endosse le rôle de l’avocat Frank Nordling. Doué pour défendre les causes perdues, Frank est approché par Wisén. Lorsqu’il comprend que ce confrère défend les affaires du mafieux danois, Frank accepte de rejoindre l’équipe. Ainsi, il aura accès aux dossiers secrets sur Thomas Waldman.

Thomas Bo Larsen ("Festen", "The Hunt" et "Follow the Money") interprète le rôle de Waldman, le criminel qui n’hésite pas à éliminer ses « amis ». Et Nicolaj Kopernikus ("The Killing") l’avocat Svend-Erik Wisén.

Pour éviter de mettre sa sœur en danger, Frank doit marcher sur des œufs au sein du cabinet Wisén. Dès son arrivée, il prend d’énormes risques qui pourraient mettre sa carrière et sa vie en péril… Jusqu’où est-il capable de se mouiller ? Vous serez tenu en haleine par cette série

"The Lawyer", une série d’Hans Rosenfeldt et Jens Lapidus produite par SF Studios. Avec Alexander Karim, Malin Buska, Thomas Bo Larsen. A voir sur Be Séries, le mercredi à 20:30 à partir du 6 février.

Lisez aussi : Le programme de Be tv en février

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans