"Sex Education", 40 millions de spectateurs sur Netflix

Le sujet est osé. Comment parler de sexe aux ados ? Avec humour et sans irriter ? Netflix y réussit à travers sa série originale, "Sex Education". Une série qui convainc autant les jeunes que leurs parents. En un mois, "Sex Education" a réuni 40 millions de spectateurs sur Netflix. Un pari gagné.

"Sex Education", 40 millions de spectateurs sur Netflix © Sam Taylor/Netflix


La recette du succès ? Pas de tabou, beaucoup d’humour, de jeunes acteurs étonnants et une star, Gillian Anderson (héroïne des séries "X files" et "The Fall"). La série originale Netflix "Sex Education" a tout pour plaire.



Choisissez Netflix comme bonus TV dans votre Tuttimus ou Familus pack et regardez ces séries directement sur votre TV (menu à la demande > series ou via la chaîne 204).

Les clefs du succès

Les clefs du succès © Sam Taylor/Netflix


"Sex Education" interpelle. Pourquoi tant de succès ? D’abord, le sujet attire. Sans prendre de pincettes, cette série parle des relations amoureuses et sexuelles. Elle s’adresse aux ados. Ensuite, on rit énormément en suivant les péripéties des étudiants d’un lycée britannique. Enfin, la réalisation est audacieuse. Dans "Sex Education", tous les sujets sont abordés avec pertinence : plaisir, impuissance, harcèlement, homosexualité, porno, avortement… Pas question de masquer les scènes de sexe filmées de manière frontale ni de cacher la nudité.

Le fils

Le fils © Sam Taylor/Netflix


"Sex Education" tourne autour d’un garçon, Otis Milburn (Asa Butterfield) et de sa mère. Jean Milburn est sexologue et collectionne les amants. Du haut de ses 16 ans, Otis n’a aucune expérience de l’amour. Ce grand dadais introverti vit avec une maman extravertie et sexologue. Grâce à leurs conversations, Otis connait beaucoup de choses sur le sexe. Il est calme et à l’écoute des autres. Il ferait un parfait petit ami… Mais Otis n’a jamais eu de copine. Il se cherche. Heureusement, il a un talent qui pourrait l’aider à devenir le gourou sexuel de l’école.

La mère

La mère © Sam Taylor/Netflix

Jean Milburn est divorcée. Elle vit avec son fils dans une charmante villa. Elle est sexologue et reçoit ses patients à la maison. Une mère gênante pour Otis, qui entame sa puberté. En plus, elle est carrément canon. Personne ne lui résiste !

Il manquait un rôle comique à Gillian Anderson (la star des séries "X files" et "The Fall"). En mère psy omniprésente, qui collectionne les amants de passage et tente d’éduquer son fils coincé, elle est géniale.

Le meilleur ami

Le meilleur ami © Sam Taylor/Netflix


Au lycée, Otis n’a qu’un seul ami : Eric (Ncuti Gatwa). Aîné d’une fratrie, Eric est le seul garçon chez lui. Fier d’être gay, il est bien dans sa peau. Il joue très mal du "trombone" et se maquille de façon voyante. Son look ne passe pas inaperçu. Qu’importe, Eric a un cœur énorme. Sans lui, Otis serait perdu. Mais Eric est le souffre-douleur d’une bande de sales gosses et le fils du directeur le fait chanter…

La copine

La copine © Sam Taylor/Netflix


Il fallait une rebelle pour relever le niveau de "Sex Education". La bad girl que tout le monde adore, c’est Maeve Wiley (Emma Mackey, géniale actrice franco-britannique). Les cheveux bicolores (platine et rose), veste en cuir et mini jupes, les yeux cernés de noir, Maeve n’a pas sa langue en poche. Et elle a de quoi se défendre, face aux moqueries des autres filles. Otis a un faible pour cette grande gueule, intelligente, sexy et drôle. Même si elle n’a pas de parents pour l’épauler, Maeve s’en sort plutôt bien à l’école. Mais elle attire aussi Jackson, le beau gosse du lycée. Enfin, Maeve a le sens des affaires. Quand elle apprend que la mère d’Otis est sexothérapeute, elle monte un business de thérapie sexuelle avec Otis. Dans les toilettes du lycée, les ados vont défiler pour les « consultations » d’Otis, qui a toujours le bon mot.

Parents admis

Parents admis © Sam Taylor/Netflix


Créé par Laurie Nunn, "Sex Education" a une pêche d’enfer. La série rassemblera certainement parents et ados autour de questions embarrassantes mais capitales, en les dédramatisant. Une série décomplexante, portée par une ribambelle de personnages hauts en couleur. On adore.

V. N.

Bonus Vidéo : découvrez les acteurs de "Sex Education"



"Sex Education", une série Netflix originale créé par Laurie Nunn et réalisée par Ben Taylor et Kate Herron. Regardez "Sex Education" sur Netflix.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans