Ces héroïnes puissantes qui nous inspirent au cinéma

La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars. L’occasion de voir ou revoir les films qui mettent en scène des femmes puissantes : avocate, sportive, politicienne, mathématicienne ou autrice, ces héroïnes vont vous faire vibrer. Car depuis quelques temps, les personnages féministes et les premiers rôles féminins ont le vent en poupe. Enfin !

Ces héroïnes puissantes qui nous inspirent au cinéma © Isopix


Cette semaine, dans les salles obscures, sortent justement “Captain Marvel” et “On the Basis of Sex”, deux films aux héroïnes fortes et inspirées. Si “Captain Marvel” est une fiction à la sauce Marvel, “Une femme d'exception” est inspiré de l’histoire authentique d’une avocate devenue juge à la Cour Suprême.

"Une femme d'exception"

"Une femme d'exception" © Isopix


."On the basis of sex" (Une femme d'exception) retrace l’histoire vraie de Ruth Bader Ginsburg, une jeune avocate idéaliste. Avec l’aide de son époux Marty, elle a tenté de mettre fin à un siècle de discrimination à l'encontre des femmes. Elle se battra devant la Cour d'appel, puis ira jusqu'à la Cour suprême …  Ses combats contre les discriminations sexistes ont fait de Ruth Bader Ginsburg une icône. Elle est devenue elle-même juge à la Cour Suprème en 1993, où elle siège encore toujours actuellement.

Felicity Jones est impeccable dans le rôle de Ruth Bader Ginsburg. L'actrice qui jouait Jin dans "Rogue One: A Star Wars Story" s'est aussi fait remarquer dans "Une merveilleuse histoire du temps".

Un film de Mimi Leder avec Felicity Jones, Armie Hammer.

"Captain Marvel"

"Captain Marvel" © Marvel


Dans « Captain Marvel », Carol Danvers (Brie Larson) va devenir l’une des plus puissantes super-héroïnes de l’univers. Alors qu’une guerre galactique opposant deux races d’aliens atteint la Terre, la jeune femme se retrouve précipitée au cœur de la bataille, aidée de quelques alliés.

Dans le rôle principal, Brie Larson explose d’énergie : l’actrice  a du s’entrainer physiquement durant 9 mois pour tourner ce blockbuster.
Un rôle exigeant, pour le premier film d’action de Brie Larson, qui sait désormais se battre et piloter un avion.

Un film d'Anna Boden et Ryan Fleck, avec Brie Larson, Jude Law, Samuel L. Jackson, Ben Mendelson, Djimon Hounsou et Lee Pace

"Colette"

"Colette" © Isopix


1893, c’est la Belle Époque à Paris. Venue de la campagne, Gabrielle Sidonie Colette épouse Willy, alias Henry Gauthier-Villars, un écrivain de quatorze ans son aîné. Cet homme égocentrique et séducteur propulse la jeune rebelle dans le monde artistique parisien, qui stimule sa propre créativité. Comme Colette a du talent, Willy l’autorise à écrire, mais c’est lui qui signe ses livres. La série Claudine fait un succès retentissant, qui rend Willy célèbre et plonge Colette dans le désarroi. D’autant que son mari la trompe.

C’est Keira Knightley qui endosse le rôle de cette autrice française qui deviendra la coqueluche du tout Paris et laissera une œuvre littéraire importante.

Un film de Wash Westmoreland. Avec Keira Knightley, Dominic West , Eleanor Tomlinson.

"Pentagon Papers"

"Pentagon Papers" © Isopix

Katherine Graham a marqué l’histoire de la presse américaine. Directrice du Washington Post, elle enquête avec son rédacteur, Ben Bradlee, sur les actions de quatre présidents américains. Durant trente ans, ils ont manœuvré pour étouffer un certain nombre d'affaires. De son côté, le York Times mène sa propre enquête, et la course se resserre pour les journalistes. Sur leur route, de nombreuses personnes vont tenter de les arrêter.

Par sa présence naturelle et son jeu tout en sobriété, Meryl Streep réussit à convaincre dans la peau de Katherine Graham. Un film de Steven Spielberg avec Meryl Streep, Tom Hanks, Alison Brie.

Regardez Pentagon Papers sur Be tv dès le 7 mars 2019 à 17:33
Et la critique en vidéo de  "Pentagon Papers" dans Le coin des cinéphiles

"Battle of the Sexes"

"Battle of the Sexes" © Isopix


Une sportive au top tient le premier rôle de "Battle of the Sexes". Dans les années 1970, Billie Jean King (Emma Stone), une championne de tennis américaine, détient trois titres du Grand Chelem. Cette sportive de haut niveau se lance dans un combat pour que les femmes soient autant reconnues que les hommes dans le monde du tennis. Parmi ses opposants, il y a Bobby Riggs, l’ancien numéro un mondial et misogyne convaincu. Un jour, Riggs défie King : il lui propose de l'affronter sur le court. La "Bataille des sexes" a lieu.

Un film de Jonathan Dayton et Valerie Faris. Avec Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough.

Regardez le making of de "Battle of the Sexes"

"Les figures de l'ombre"

"Les figures de l'ombre" © Isopix


Envie de regarder un feel good movie ? Avec Les figures de l'ombre (« Hidden Figures”, sorti en 2016), vous ne serez pas déçu.es !
Trois femmes fortes, trois scientifiques de haut vol crèvent l’écran : Katherine Johnson, Dorothy Vaughn et Mary Jackson. A l’époque de Kennedy, ces chercheuses afro-américaines ont contribué au programme spatial américain, calculant entre autres les coordonnées des premières sondes envoyées en orbite par la Nasa en 1962.

"Les figures de l'ombre", un film de de Theodore Melfi. Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monáe.

"Suffragette"

"Suffragette" © Isopix


Revoici Meryl Streep, entourée de deux autre actrices brillantes : Helena Bonham Carter et Carey Mulligan.
Londres, 1912. Maud (Carey Mulligan), une jeune ouvrière exploitée au travail et maltraitée par son mari, rejoint le mouvement féministe des Suffragettes. Le groupe dirigé par Emmeline Pankhurst se bat pour obtenir le droit de vote des femmes. Face à l'hostilité du gouvernement, les Suffragettes résistent, et ne ne reculent devant rien pour réaliser leurs objectifs. Peu à peu, Maud se radicalise et finit par sacrifier sa vie personnelle pour son combat.

"Suffragette", un film de Sarah Gavron.

"La Dame de fer"

"La Dame de fer" © Isopix


Sorti en 2011, "La Dame de fer" (The Iron Lady) retrace l’ascension d’une femme en politique : Margaret Thatcher. Phyllida Lloyd  dresse un portrait magistral de l’unique femme Premier Ministre du Royaume-Uni. C’est Meryl Streep qui joue la figure politique emblématique des années 1980, devenue octogénaire. Margaret Thatcher se souvient des instants de sa vie politique et privée, et raconte comment, partie de rien, elle est devenue l'une des figures incontournables du XXème siècle.
Grâce à ce rôle en or, Meryl Streep a remporté le troisième Oscar de sa carrière au cinéma.

"La Dame de fer", un film de Phyllida Lloyd. Avec Meryl Streep, Jim Broadbent, Harry Lloyd.

"We want sex equality"

"We want sex equality" © Isopix


1968. L’usine Ford de Dagenham en Angleterre est l’un des plus gros employeurs du Royaume-Uni. Les ouvriers sont principalement des hommes, mais aussi 187 femmes qui cousent des gaines en tissu pour l'intérieur. Comme leurs conditions de travail sont très mauvaises, l'une des employées découvre également que son salaire ne représente qu'une fraction du salaire de ses collègues masculins. Bientôt, elle emporte avec elle un mouvement de protestation féminine, malgré les doutes des syndicats.

"We want sex equality" ("Made in Dagenham", sorti en 2010), un film de Nigel Cole. Avec Sally Hawkins, Bob Hoskins, Andrea Riseborough et Rosamund Pike.

Les autres films à voir

Les autres films à voir © Isopix


Encore quelques femmes inspirantes ou icônes du féminisme... Vous aimerez aussi ces films basés sur la vie de femmes courageuses :

Gorilles dans la brume
Erin Brockovich
Evita
Frida
Coco avant Chanel
The Lady

Lisez aussi : Les voix féminines s'amplifient à Sundance London 2018

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans